Qu’est-ce qu’un expert-comptable ?

13-01-2021

Les experts-comptables agréés

Les experts-comptables agréés sont le bras droit des chefs d'entreprise tout au long de leur histoire. En moyenne, les experts-comptables fournissent chaque jour des services de conseil à près de 2,5 millions d'entreprises en France, principalement des TPE et des PME.

Cela dans de nombreux domaines variés comme la comptabilité, la fiscalité, la finance le social ou le juridique. Ils apporteront aux clients les solutions les plus adaptées à leurs besoins spécifiques.

L'expert-comptable est un professionnel titulaire d'un diplôme d'expert-comptable français, obtenu après 8 ans de cursus (dont 3 ans de stage en entreprise) : Il est inscrit à l'Institut des comptables agréés Il prête serment lors de son inscription et est soumis à un code de déontologie et à de nombreuses normes professionnelles.  De plus, il doit respecter les obligations de l'assurance civile professionnelle.

L’Ordre des experts comptables 

L'expert-comptable est une profession réglementée régie par l'Ordre des experts-comptables agréés, qui défend l'honneur et l'indépendance de la profession qu'il représente. Pour la sécurité de tous, le privilège exclusif de l’exercice ! Selon la loi, l'expert-comptable a le privilège exclusif d'accomplir différentes tâches, à savoir l'examen, l'évaluation mais aussi la rétention, la centralisation, l'ouverture, l'arrêt, le suivi, la correction ou la consolidation des comptes d'entreprises et d'organisations auxquelles il n'a pas accès. Non soumis aux contrats de travail. Il est également habilité à prouver la régularité et la sincérité du compte de résultat.

Dans le cas où une entreprise n’effectue pas sa comptabilité en interne, ou que la gestion de cette dernière devient une charge de travail excessive et qu’elle souhaite sous-traiter cet aspect, elle devra veiller à ce que l’expert-comptable choisi, soit inscrit au Tableau De l’Odre, ce qui certifie la reconnaissance de son activité et métier.

Ce prérequis certifie aux entreprises, mais aussi aux salariés, aux éventuels partenaires, aux pouvoirs publics une collaboration qualitative et le respect des normes, discipline, la déontologie et les assurances obligatoires.  Les personnes exerçant ce métier n’étant pas inscrites au Tableau de l’ordre encourent des poursuites pénales et accusations d’exercice illégal de la profession d’expert-comptable et/ou usurpation de titre.

Les missions de l’expert-comptable 

Nous pourrions donner un aperçu des principales missions d’un expert-comptable en les séparant en trois catégories. La première concerne la présentation des comptes annuels. Ici, le dirigeant de société confie totalement ou partiellement la comptabilité à son expert-comptable. Cela comprend alors la tenue de la comptabilité, la révision comptable, l’établissement des comptes annuels et la réalisation des déclarations fiscales et spéciales. La deuxième mission est l’examen limité des comptes annuels. Ici, l’expert-comptable, atteste n’avoir relevé aucun élément pouvant remettre en cause la sincérité ou la régularité des comptes annuels et des déclarations fiscales. Et la troisième, qui est une mission d’audit où l’expert-comptable ou son cabinet, doit certifier que les comptes analysés en confiés sont réguliers et sincères. L’audit comptable désigne une procédure certifiant les comptes d’une entreprise. Assuré par un spécialiste, ce procédé confirme la bonne santé financière de l’entreprise. Il témoigne de la régularité et la sincérité du bilan de compte de résultat ainsi que des informations annexes aux comptes annuels de la firme. En effet, cette procédure permet aux entreprises d’avoir une vue d’ensemble, d’établir des tableaux de bord, mais aussi de trouver des solutions en cas de déficiences pour éviter de reproduire les mêmes erreurs. 

Qu’est-ce qu’un expert-comptable ?